"La colère des titans" de Jonathan Liebesman

Publié le par les-critiques-de-yuyine

Film pouvant être vu comme indépendant mais étant la suite du Choc des titans (2010), La Colère des titans est sorti en salles le 28 mars 2012. Aventure mythologique hautement critiquée, il n'aura pas conquis le public comme son rélaisateur le souhaitait. 

 

http://www.actucine.com/wp-content/uploads/2012/02/La-Colère-Des-Titans-120209-011.jpg> La fiche du film:

Réalisateur: Jonathan Liebesman (World Invasion: Battle Los Angeles

Scénaristes: Dan Mazeau, David Leslie Johnson & Greg Berlanti

Acteurs principaux: Sam Worthington (Avatar ; Last night), Liam Neeson (Star Wars ; Gang of New York), Ralph Fiennes (Harry Potter ; The reader), Rosamund Pike (Orgueil et préjugés), Edgar Ramirez (La vengeance dans la peau), Toby Kebbell (L'apprenti sorcier), ...

 

> Synopsis (by Allociné):

Dix ans après avoir vaincu le monstre Kraken, au terme d'une bataille héroïque, Persée, demi-dieu et fils de Zeus, tente de mener une vie paisible dans un village où il est pêcheur et s'occupe, seul, de son fils de dix ans, Hélius.
Mais Persée ne se doute pas que les dieux se sont engagés dans une lutte de pouvoir qui menace son existence tranquille. Affaiblis par le manque de dévotion des hommes, les dieux risquent bien de perdre leur immortalité et de ne plus pouvoir garder le contrôle sur leurs redoutables prisonniers, les Titans, et leur chef cruel, Kronos, père de Zeus, de Hadès et de Poséidon : les trois frères ont détrôné leur père depuis longtemps et l'ont envoyé croupir au plus profond du Tartare, donjon situé dans les entrailles des Enfers. 
Désormais, Persée n'a d'autre choix que d'accepter son destin lorsque Hadès et Arès, fils de Zeus, changent de camp et passent un accord avec Kronos pour capturer le roi des dieux. Tandis que les pouvoirs divins de Zeus diminuent, la puissance des Titans, elle, s'accroît, et les forces des ténèbres se déchaînent sur Terre. 
Persée fait appel à la reine guerrière Andromède, au fils de Poséidon, le demi-dieu Agénor, et au dieu déchu Héphaïstos pour s'enfoncer dans les Enfers dans le but de libérer Zeus, de vaincre les Titans et de sauver l'humanité…

 

> Vous voulez un film qui sent le fake? Parce que voilà l'impression que m'a donné ce film. Pourtant je suis très intéressé par la mythologie ou les films fantastiques mais forcé de constater que La colère des titans m'a laissé de marbre. Déjà, rien que le titre est mensonger: où sont les titans? Durant beaucoup plus d'une heure de film (alors qu'il ne fait qu'une heure et 40minutes), nous suivons Persée et ses compagnons humains ou demi-dieux avancer péniblement vers une bataille qui sera des plus courtes. Incohérences en puissance, actions abérrantes, ce combat final est décevant. Quelle logique y-a-t-il à être le fils de Poséïdon et décider de combattre des créatures vivant dans de la lave avec... du feu?!? WTF! Et les bandages très modernes qui ne choquent personne? La poignée de main pour dire bonjour? 

Outre ces erreurs, on s'ennuie profondément dans l'ensemble de ce long-métrage. Les dieux nous apparaissent comme des "vieillards", Persée manque de charisme, et les défis auquel il fait face sont bâclés. Ne serait-ce que l'immense labyrinthe qu'il parcoure en rien de temps sans qu'on ait vraiment compris comment. Pourtant les acteurs ne sont pas mauvais, du moins dans l'ensemble. Mais le film ne leur permet pas de montrer quoi que ce soit au vu des incohérences et du scénario bancal. La mythologie est suffisamment vaste pour trouver de bonnes intrigues, pourquoi en inventer d'autres? 

 Critiqué également pour une 3D bâclée et mal faîte (que je n'ai pas vu), j'ajouterai une animation fade et décevante pour les possibilités de notre époque. Cronos est sans doute engourdi par son enfermement prolongé dans Tartare pour bouger aussi lentement et se laisser battre aussi rapidement. 

 

En bref, film décevant et ennuyeux, La colère des titans ne mérite pas qu'on lui porte un grand intérêt.

 

> Bande-annonce:


 

 

 


Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article