"Into the Wild" de Sean Penn

Publié le par les-critiques-de-yuyine

Film ultra plébiscité sorti en janvier 2008, Into the Wild méritait que j'y jette un oeil ne serait-ce que pour son réalisateur qui se révèle être beaucoup plus qu'un acteur génialissime...

 

Synopsis (by Allociné):

Tout juste diplômé de l'université, Christopher McCandless, 22 ans, est promis à un brillant avenir. Pourtant, tournant le dos à l'existence confortable et sans surprise qui l'attend, le jeune homme décide de prendre la route en laissant tout derrière lui.
Des champs de blé du Dakota aux flots tumultueux du Colorado, en passant par les communautés hippies de Californie, Christopher va rencontrer des personnages hauts en couleur. Chacun, à sa manière, va façonner sa vision de la vie et des autres.
Au bout de son voyage, Christopher atteindra son but ultime en s'aventurant seul dans les étendues sauvages de l'Alaska pour vivre en totale communion avec la nature.

 

http://www.cinemagora.com/images/films/01/110101-into-the-wild.jpg

GRANDIOSE! Voilà le mot qui me vient à l'esprit après avoir (enfin) visionné ce chef d'oeuvre. Il est rare de voir dans le monde cinématographique des road-movies aussi justes, sincères, épurés mais bouleversants comme l'est celui-ci. Sean Penn se révèle être un grand réalisteur et un grand scénariste en plus de son talent d'acteur. Il signe ici une petite pépite d'or qui mérite d'être visionnée encore et encore.

Le pari était osé! Raconter l'histoire d'un homme peu commun: Christopher McCandless (brillament interprété par Emile Hirsch un acteur peu connu à l'époque) qui décide de vivre comme bon lui semble, de se révolter sans colère contre les idéaux d'une société qui ne lui correspond plus. Tout son périple de deux années le menant à son but ultime: la confrontation avec la nature de l'Alaska. L'idée d'annoncer dès le début du film que le jeune homme parviendra à son but relève du génie plus que de la folie. Puisque ce n'est pas ici ce qui importe pour le spectateur. Nous avons plutot l'envie de découvrir comment cet homme est devenu ce qu'il est, pourquoi, comment. Et c'est ce que ce road movie nous apprendra.

Les rencontres de marginaux, plus ou moins longues, plus ou moins attachantes font grandir Christopher. Que ce soit les hippies en substitut parentaux plein de tendresse ou bien le vieil hermite touchant interprété par un Hal Holbrook épatant; ces rencontres vont vous émouvoir, vous toucher, vous interroger. A vrai dire il s'agit plus ici d'un voyage presque "spirituel". A la limite de l'extremisme, Christopher McCandless fuit une histoire familiale complexe et cherche à atteindre un idéal de vie épuré, retiré, originel.

La dernière image du film montrant le véritable Chris photographié devant son bus en plein Alaska est sans aucun doute une des images les plus touchantes et les plus bouleversantes qu'il nous ait été donné de voir sur un écran depuis longtemps. Une histoire épatante, touchante! Sean Penn n'a pas fait l'erreur d'écrire un mélodrame. Son style est juste et c'est ça qui fait d'Into the Wild un GRAND FILM! A voir et à revoir!

 

Bande-annonce:

 


 

Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article